samedi 18 avril 2009

Continuité des parcs...

continuité des parcscontinuité des parcs

La porte du salon, et alors, le poignard en main, les lumières des grandes baies, le dossier élevé du fauteuil de velours vert et, dépassant le fauteuil, la tête de l'homme en train de lire un roman.
Julio Cortazar

5 commentaires:

mcgallo a dit…

C'est beau ! J'adore ce style de déco, ça ne peux pas être plus charmant cette atmosphère ! Et puis moi, je suis amoureuse des grandes fenêtres ! :)

Axelle a dit…

Très belles photos ! :D

Anonyme a dit…

Léna, ça fait perpette qu'on a pas fait de photos ensemble non ? !

Manon.

Anaïs a dit…

Tes photos sont vrmt tres jolies,
et je vien d'apprendre via rue-de-la-photo que tu n'as que 15ans... Eh bien !!

Bne soirée, bises!

Ana (Funkylicious sur modepass:))

Grelottement a dit…

J'avais étudié cette nouvelle lorsque j'étais en seconde. L'année dernière, il y a un millier d'années.
Si je me souviens bien, il y a une histoire encadrée dans la nouvelle.
Et les deux personnages sont les mêmes. Si je me souviens bien, bien entendu.

Joli blog, très inspirant, un beau pot pourri d'émotions.